Consumer Electronics – Instants Chavirés, 27 Février 2016

La musique de Consumer Electronics fait mal aux oreilles et rend malade.
Des synthés pourris qui, dans les aigus, arrachent les oreilles et, dans les basses, broient le ventre.
Et ne doutons pas que les médiums doivent aussi avoir leurs utilités.
Au moment où l’on commence à s’habituer à un son infâme, un nouveau, encore pire, surgit.
Le tout ultra saturé.
Par-dessus, deux voix sans ajout d’effets réussissent la prouesse d’être hurlées ET articulées.
Un chanteur d’une soixantaine d’années insulte le public, montre son torse (et non plus sa bedaine comme il y a encore 10 ans), et essuie un tir de gobelets en plastique.
Paradoxalement, lorsque le public applaudit entre les morceaux, il les remercie poliment.
La chanteuse est la révélation. Moitié plus jeune que le leader, on ne la remarque pas un morceau sur deux, la tête baissée sur ses synthés.
Lorsqu’elle s’approche du micro, relève ses cheveux et se met à hurler des saloperies, c’est extraordinaire de hargne. Elle fixe le public avec un regard aussi franc qu’un crachat dans la gueule.
Super concert.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s